Les implants dentaires expliqués

implant dentaire

Les centres dentaires PLACE DENTAIRE, vous présentent l'implant dentaire.

implant dentaire paris

 

les caractéristiques des implants dentaires ?

Un implant dentaire est une sorte de vis en titane, fixée dans l'os comme la racine d'une dent naturelle. L'implant permet de remplacer la dent manquante sans toucher aux autres dents.

implants dentaires

C'est pourquoi, le praticien adapte la longueur, le diamètre et la forme au cas clinique grâce à un examen radiologique performant: 3D ou scanner.

Le protocole implantaire
Tout d'abord le praticien doit accéder à l'os, en dégageant la gencive. Pour cela il pratique une incision à l'aide d'un bistouri, puis il décolle la gencive pour bien voir son champ opératoire. Aujourd'hui des scanners 3D reproduisant sur ordinateur l'anatomie précise des maxillaires permettent une chirurgie beaucoup moins invasive dans les cas courants (technique dite 'flapless').

implant dentaire paris

L'implantologie est une percée essentielle qui a amélioré la vie de milliers de patients. En effet, c'est souvent la solution optimale car :

  • cela permet d'éviter de sacrifier inutilement des dents saines
  • c'est la seule possibilité d'éviter une prothèse amovible
  • le patient retrouve le confort des dents originelles et donc une qualité de vie incomparable
  • l'esthétique est optimale
  • cela évite la perte osseuse liée à l'extraction d'une dent.

En clair, un implant dentaire est la solution optimale s'il manque une ou plusieurs dents. Ainsi, presque tout le monde peut bénéficier d’une solution de remplacement pour ses dents, avec un aspect et des fonctions identiques à ceux d'une dent naturelle. Il est cependant important d'avoir un tissu osseux totalement développé auparavant. Ce qui explique que les implants dentaires ne soient normalement pas installés sur des personnes de moins de 18 ans.

L'implantologiste va, à l 'aide de forets de diamètre adpaté, préparer la place dans l'os. L'implant pénétre dans l'os en forçant légèrement. Il est ainsi stabilisé. Après la pose de l'implant va avoir lieu la phase d'ostéo-intégration. En effet l'implant, contrairement à la dent, est totalement fixe, c'est-à-dire ankylosé dans l'os. La mise en charge de l'implant est généralement différée pour permettre la phase d'ostéo-intégration (de plusieurs semaines à plusieurs mois). Par la suite, une couronne dentaire sera mise sur cet implant qui se comportera comme une racine artificielle.

Voir les vidéos

Procedure implant dentaire

Cette procédure de traitement par implant dentaire peut être utilisée dans la mâchoire supérieure ou inférieure.

Vos nouvelles dents ressemblent, ressentent et fonctionnent de façon très semblable aux dents naturelles, permettant entretien et nettoyage simple.

C’est une merveilleuse procédure dont bénéficie le patient qui désire retrouver rapidement la sensation d’une dentition fixe fonctionnelle et esthétique.

Nous vous soulignons qu’il est important de bien vous informer auprès de votre dentiste de la procédure qu’il effectuera et de son expertise.

Vous pouvez prendre rendez-vous pour une première consultation afin de bien comprendre ce que votre centre dentaire place dentaire peut vous offrir dans ce domaine !

Les avantages des implants dentaires

 

Lorsqu’un patient a une ou plusieurs dents manquantes, les implants dentaires présentent de multiples avantages par rapport aux autres traitements impliquant des prothèses amovibles.

Les implants permettent la mise en place de prothèses fixes (que le patient ne peut enlever) ou amovibles (que le patient peut enlever).

Ils sont plus confortables et discrets, car ils ne causent pas de frottement désagréable ou de mouvement sur la gencive comme dans le cas des prothèses amovibles non fixées par des implants. Certaines prothèses fixées sur des implants peuvent même ne pas recouvrir le palais du tout.

Aucun adhésif (colle) désagréable n’est requis pour tenir des prothèses sur implants en place.

Les implants offrent une meilleure stabilité des dents artificielles, ce qui facilite la mastication et la digestion, améliore le confort et facilite l’élocution du patient.

Le patient n’est pas contraint d’adapter sa diète.

Les implants permettent de répartir les forces masticatoires également entre les implants et les structures adjacentes (gencive, os et dents restantes) de la bouche, ce qui aide à diminuer le stress sur ces structures. Dans le cas où des dents saines sont encore en bouche, le patient peut espérer pouvoir garder ces dents restantes plus longtemps que si aucun implant n’était installé et que l’espace créé par les dents manquantes restait vacant.

Les implants contribuent au maintien du volume de l’os alvéolaire (l’os autour des dents) en prévenant sa résorption là où les dents sont manquantes. Effectivement, lorsqu’une dent n’est plus en bouche, la partie de l’os alvéolaire qui la retenait n’est plus stimulée lorsque le patient mange et elle se détériore peu à peu.

Les implants ne nécessitent pas de modification à la forme des dents adjacentes ni de perte d’une partie de l’émail de ces mêmes dents pour les supporter comme dans le cas d’un pont traditionnel.

Les implants donnent l’impression d’avoir des dents naturelles, tant au niveau esthétique que fonctionnel, de par leur rôle de racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire, comme une racine dentaire naturelle. Le patient peut donc retrouver les traits naturels de son visage qui avaient été affectés par la perte de plusieurs dents.

Les deux composantes principales d’un implant, soit la couronne artificielle et l’implant lui-même, ne pourront pas être affectées par la carie dentaire.

Une fois l’ostéointégration terminée, les implants doivent rarement être remplacés et offrent donc une solution fiable à long terme. Malgré son coût initial élevé, l’implant dentaire constitue un bon investissement étant donné sa durée de vie.

 

Taux de succès et longévité des implants dentaires

Le taux de succès d’une procédure implantaire, sur une période dépassant 15 ans, est de 90% pour les implants installés au maxillaire et 95% pour les implants installés à la mandibule. La différence entre le taux de succès des deux mâchoires s’explique par le fait que le maxillaire présente une densité moindre que la mandibule, ce qui rend l’ostéointégration un peu plus difficile à réaliser.

La durée de vie moyenne d’un implant est d’au moins dix ans, et il peut théoriquement rester en place durant toute la vie du patient. La durée de vie de la couronne, de la prothèse ou du pont installés sur l’implant est toutefois plus courte, comme n’importe quelle autre prothèse.

Les coûts des implants dentaires

 

Les coûts à défrayer pour la pose d’implants dentaires sont séparés en deux catégories :

  • coût de la chirurgie durant laquelle les implants dentaires et les piliers sont insérés dans la mâchoire du patient;
  • coût de la restauration prothétique, soit la confection de la couronne, du pont ou de la prothèse qui viendra s’attacher au pilier de l’implant.

La situation de chaque patient est unique et seul votre dentiste et/ou un spécialiste peut fournir un coût précis pour un plan de traitement.

La protèse est prise en charge en partie par l'Assurance Maladie et par la mutuelle.

Certaines mutuelles remboursennt également la partie chirurgicale.

Un devis détaillé vous permettra de connaître au mieux vos remboursements.

 

Votre implant dentaire Reims ou votre implant dentaire lyon

Votre implant dentaire Strasbourg